La spirale de la vie

La spirale de la vie

Bienvenue à bord – attention, ça va tourner!

Une partie de nous aimerait sûrement que la vie soit plus linéaire, prévisible, que nos montagnes russes s’aplatissent, qu’on ait fini des larmes, qu’on atteigne le « happy end » tant désiré… Si je fais un stage de plus de développement personnel, ou si j’arrive à libérer mes émotions, faire la paix avec le passé, remettre la passion dans mon couple, changer de métier, pardonner à ma mère/mon père/mon prof de 5ème….. Vous connaissez le discours, hélas, moi aussi. Ce désir d’atteindre ces états exaltés est peut-être inné à notre espèce, mais en réalité, la seule finalité dans l’expérience humaine est la mort… et ce n’est pas ce que nous cherchons non plus!

De nombreuses cultures soi-disant primitives ont saisi une vérité que nous occidentaux peinons à embrasser : que la vie n’est pas linéaire mais spirale. Nous avons parfois l’impression de faire du sur place, mais nous ne revenons jamais au même endroit et nous ne sommes plus la même personne, car cette spirale monte et monte à l’image de notre ADN. Notre nature cyclique est inscrite au plus profond de nous-mêmes. Mais comment contacter notre nature cyclique et comment apprendre à surfer les vagues de ces marées cycliques?

4_seasonsDepuis trois ans, je propose une série de stages, Les Voies Féminines, dans l’objectif d’embarquer les femmes à la découverte de leur nature cyclique, celle qui vit autour d’elles, celle qui s’exprime en elle grâce au cycle féminin. Ça se passe lentement, sur un an, en laissant un temps de maturation, un temps pour vivre ses découvertes avant de repartir sur la roue de la vie, prête à explorer une nouvelle étape. Fini, les ateliers d’un jour ou des mini-ateliers lors du festival Féminaissance… quand nous apprenons vite, seuls nos cerveaux sont impliqués. La conscience du cycle ne s’apprend pas avec le néo-cortex : elle se dévoile lentement dans le cœur, dans le corps, dans l’âme. Elle ne s’acquiert pas, elle s’apprivoise dans la douceur, petit à petit, Lune par Lune, saison par saison, année par année. À travers cette conscience du cycle, nous découvrons les multiples facettes de nous-mêmes et leurs miroirs dans la nature. Nous nous découvrons en tant que femmes et nous nous situons dans la spirale de la vie.

Cela a été une honneur pour moi de témoigner de tant de femmes sur leurs voies personnelles, leurs voies de femmes; de les observer émerger, se déployer, se transformer, se métamorphoser; et de les accompagner car je ne me positionne jamais comme celle qui a tout compris, loin de là, mais comme celle qui suit encore cette voie en spirale vers sa vérité. Puis de constater que les cercles de femmes que ces stages ont créés, continuent de vivre, que l’élan ne s’en va pas une fois que les stages s’achèvent. Quelle richesse!

Cette année, qui s’annonce comme une année de grandes transformations, les Voies Féminines auront lieu à trois endroits différents : dans le Jura, à Lons-le-Saunier; à Chaponost, juste à côté de Lyon et dans le sud, à Mormoiron (84). Un weekend à chaque fois, le samedi soir compris, où nous plongerons dans l’énergie du moment, l’éclosion du printemps, la maturation de l’été, la transformation de l’automne et le grand lâcher-prise de l’hiver. Vous trouverez plus d’informations sur la page des Voies Féminines.

De plus, je suis en train de remettre en place des journées pour celles qui ont suivi la formation, des journées pour revisiter les énergies d’une saison, pour se faire une piqure de rappel et pour retrouver les femmes qui ont cheminé à nos côtés.

Les inscriptions sont ouvertes pour 2016  et vous pouvez télécharger le bulletin d’inscription ici. Si vous avez la possibilité de mettre des plaquettes et/ou des affiches dans des magasins bio, cabinets de thérapeutes, lieux de rassemblement près de chez vous, j’apprécierais bien votre aide! Vous pouvez me contacter pour au 06 19 07 27 25 ou à contact.entente@gmail.com.

Laisse une réponse

Conception et réalisation : Sur Mesure concept